paysagiste

Amoureux des espaces verts et de la nature, le métier d’un paysagiste est fait pour vous. Mais comment atteindre ce métier ? En quoi consiste-t-il ? Quelles sont les études et les formations à suivre pour y parvenir ? Quels sont les avantages et les contraintes du métier ? Quelles sont les qualités requises pour en devenir un ? Afin de répondre à toutes ces questions, nous allons découvrir ensemble les informations nécessaires sur ce sujet.

En quoi consiste le métier de concepteur paysagiste ?

En premier lieu, le métier d’un paysagiste 77 consiste à étudier un terrain. Par la suite, il faut aussi créer et concevoir plusieurs idées jusqu’à la modulation du terrain, la plantation et son entretien.

En fait, le paysagiste peut effectuer l’aménagement du jardin et des espaces. Il peut aussi réaliser d’autres travaux comme le terrassement, le dallage, etc. Il analyse les paysagères des sites et coordonner avec une équipe la réalisation des travaux jusqu’à son entretien écologique.

Quelles sont les restrictions pour les formations de paysagiste ? Peuvent-elles changer en fonction des écoles ?

Chaque école de paysagiste 77 dispose ses méthodes en ce qui concerne la pédagogie : scientifique, patrimonial, urbanistique, ou artistique, mais cette nuance se réalise particulièrement dans la différenciation entre le cursus d’ingénieur en paysage et celui de paysagiste-concepteur.

Le métier d’ingénieur en paysage se focalise bien plus sur les aspects scientifiques du paysage, tandis que le métier de paysagiste-concepteur est particulièrement basé sur l’aménagement, de ce fait il laisse une grande place à l’enseignement de projet.

Quelles études et formations suivre pour devenir un paysagiste ?

Il existe plusieurs parcours en fonction du niveau d’études, mais il est aussi possible de devenir paysagiste sans formation particulière :

À partir de la troisième :

    •  BEPA aménagement de l’espace, spécialité travaux paysagers
    •  CAPA travaux paysagers, qui débouchent directement à la vie active
    • Bac professionnel travaux paysagers

Après le bac :

    •  BTSA aménagements paysagers ou production horticole

À partir de Bac+2 :

    • Diplôme d’État (DE) paysagiste préparé dans 5 écoles : l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux, l’École nationale supérieure de paysage de Versailles à Marseille, l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille et l’École nationale supérieure de la nature et du paysage à Blois.

Un paysagiste 77 doit aussi passer son CACES pour être capable à manipuler des engins mécanisés. Son salaire est géré par la convention collective nationale des entreprises du paysage. En moyenne, un ouvrier paysagiste peut gagner entre 1400 et 1600 euros bruts par mois, les techniciens et les agents de maîtrise entre 1800 et 2200 euros bruts mensuels.

Quels sont les avantages et les contraintes du métier de paysagiste ?

Parmi les points forts, c’est le fait d’être en dehors et de travailler en plein air et sur terrain, mais surtout le fait de créer les espaces. En fait, le paysagiste 77 a l’avantage d’imaginer de penser, et de mettre tout en œuvre pour concevoir et aménager un jardin comme le client l’espérait.

C’est un métier complexe, mais comme tout le monde, quand on voit le résultat, le paysagiste peut être toujours satisfait d’avoir contribué à cette métamorphose.

Ensuite, il y a le côté amoureux de l’environnement. Ainsi, le métier de paysagiste permet aussi d’apporter une touche originale et esthétique pour un client. Cela vous permettrait de mettre en valeur vos compétences au service de dame nature et de pouvoir vous exprimer à travers les créations proposées par le client.

Par ailleurs, il y a aussi les contraintes comme les mauvaises conditions climatiques. En effet, le temps fait partie des pires contraintes du métier des paysagistes. Quand il pleut, les journées sont vraiment pénibles.

Comment choisir son école de paysagiste ?

Il est indispensable de choisir son école de paysagiste 77 selon les disciplines et les études qui nous intéressent et que nous voulons approfondir. Chaque école a leur propre méthode d’enseignement et se tourner vers une école où le programme répond à nos attentes est le plus important à prendre en compte lors du choix d’une école.

Ensuite se pose aussi la question les études de paysage, de l’ambiance sont notamment rêches et il est indispensable de convertir dans un cadre qui nous assure.

Cela passe particulièrement par la vie étudiante et associative de l’établissement, un bon conseil reste de contribuer aux journées portes ouvertes, c’est l’occasion idéale de demander aux étudiants sur le cadre qu’ils se convertissent.

Quelles sont les qualités requises pour exercer le métier de paysagiste ?

En premier, pour devenir un paysagiste 77, vous devez avoir une connaissance approfondie sur les végétaux, la plantation et les arbustes, mais surtout vous devez avant tout être un passionné du métier.

Par ailleurs, vous devez aussi être quelqu’un de minutie, précise, et à l’écoute des attentes du client. Pour compléter le tout, vous devez être imaginatif, attentif, et savoir allier la conception et la création.

Quels sont les débouchés en paysage ?

Parmi toutes les éventualités, on peut devenir paysagiste 77 (public ou privé), artiste, maître d’ouvrage, conservatoire de littoral, chercheur ; conseiller CAUE ; expert ; assistant projet ; urbaniste ; enseignant ; etc. Les possibilités sont nombreuses grâce à l’aspect clairement pluridisciplinaire de ces cursus.

 Le salaire est notamment différent au sein du métier, celui-ci dépend de plusieurs facteurs : secteur (privé ; public), ancienneté ; nombre de projets, statuts (indépendant, salarié) ; taille de l’agence dans laquelle on travaille. Mais nous savons qu’en moyenne, un jeune paysagiste 77 diplômé peut gagner aux environs au 2 000 euros par mois au titre de salarié.

Bref, pour devenir un paysagiste, nous vous conseillons aussi d’effectuer de nombreux stages tout au long des études pour obtenir de l’expérience sur le terrain. Par ailleurs, il est aussi important de se faire un réseau de professionnels si vous souhaitiez vous lancer en tant que professionnel libéral.

Ainsi, ne vous arrêtez donc pas au Bac. C’est un métier qui requiert beaucoup de connaissances qui ne s’apprennent pas uniquement sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *