parquet
0 3 minutes 3 mois

Le parquet rencontre un grand succès dans nos intérieurs. Parce qu’il réchauffe, apporte du caractère à la pièce, résiste à l’usure et donc a une longue durée de vie et est facile d’entretien, il est aujourd’hui très demandé et est un élément décisif dans la déco. Cependant, le choisir n’est pas toujours facile. Faut-il opter pour un parquet massif ou un parquet contrecollé ? Quelle est la différence entre ces types de sols ? Habituellement, la fréquence de circulation dans la pièce prévue déterminera la nature du parquet préféré.

Reconnaitre un vrai parquet

Il existe de nombreux types de parquets. Il existe même des sols qui imitent parfaitement le parquet. Les parquets tirent leur nom lorsqu’il y a une couche de bois de 2,5 mm sur les planches. Les parquets se divisent en deux catégories principales : les parquets massifs constitués à 100% d’une seule essence de bois et les parquets contrecollés avec couche d’usure, également appelés placage de bois précieux, dont l’épaisseur varie de 2,5 à 6 mm.

Le parquet : tendance de revêtement du sol moderne

S’il a montré son côté classique, le parquet connaît aujourd’hui un mouvement de modernité grâce à des fabricants qui le réinventent en proposant des lames de grande largeur, de nouvelles couleurs et des finitions innovantes pour composer des revêtements de sols de plus en plus individualisés. Si vous en avez marre de votre plancher et que vous souhaitez le remplacer sans gros travaux, sachez qu’il existe des beaux parquets classiques qui mettront à neuf votre plancher à moindre coût. En effet, teindre le parquet, peindre le parquet, blanchir le parquet est des solutions idéales pour créer une nouvelle ambiance déco une fois qu’on se sent bricoleur. Les parquets brillent particulièrement dans les pièces qui veulent mettre en valeur un style vintage ou scandinave.

Comment choisir le parquet idéal ?

Pour choisir l’essence de bois pour parquet, il est nécessaire de se poser quelques questions : quelle ambiance souhaitez-vous donner à la pièce ? Quel est le flux principal de ce travail ? Dernière question, et peut-être la plus importante : quel budget faut-il allouer à cet investissement ? Une fois que vous aurez choisi l’essence de bois ou le type de pose de votre parquet, les casse-tête seront réduits. Le fait que le parquet fasse partie intégrante de la rénovation, c’est le style que vous souhaitez instaurer, vous aidera à définir la pose et la couleur du sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *