Ravalement de façade
0 6 minutes 7 mois

Découvrez 4 signes permettant de savoir si l’extérieur de votre maison a besoin d’être entretenu.

Tout comme les intérieurs, les façades d’un bâtiment nécessitent un entretien ordinaire. S’il y a des signes évidents d’usure, cela peut se transformer en une rénovation complète.

En outre, la rénovation des façades est plus rentable que jamais : grâce aux incitations cantonales et fédérales à la rénovation des bâtiments, vous pouvez récupérer une partie de votre investissement et obtenir des façades plus propres, plus stables et plus sûres à faible coût. Voici quand et comment le faire.

Quand un ravalement de façade est nécessaire ?

Les façades des maisons sont soumises aux agents atmosphériques et au smog, c’est pourquoi elles doivent être nettoyées tous les 10 à 15 ans afin d’éliminer les microparticules et de restaurer la couleur d’origine de l’enduit. D’autre part, nous parlons de rénovation de façades lorsque le simple nettoyage ne suffit pas. Voici les cas dans lesquels une intervention plus invasive est nécessaire :

1. Fissures

Les fissures sont l’une des raisons pour lesquelles la rénovation des façades est nécessaire. Toutefois, avant de recouvrir les fissures de plâtre et d’appliquer un nouveau plâtre, contactez une entreprise spécialisée pour vérifier que les fissures sont causées par le soleil et les intempéries, c’est-à-dire l’usure normale du bâtiment, et ne sont pas le signe d’un problème structurel plus grave.

2. Saletés

Comme indiqué plus haut, les façades sont plus sensibles à la saleté qu’au smog, mais elles peuvent aussi se salir à la suite d’actes de vandalisme. Dans le cas de graffitis, de marques laissées par des bicyclettes ou des cyclomoteurs et de saletés en général, il convient d’évaluer s’il est nécessaire de rénover complètement la façade ou s’il est possible de la nettoyer en profondeur à l’aide de nettoyeurs à pression industriels ou de machines à sabler.

Conseil supplémentaire : le choix d’une rénovation complète ou d’un nettoyage en profondeur a une incidence sur l’investissement, le temps de travail et la possibilité de demander des incitations. Le simple nettoyage ne donne pas droit à un remboursement.

3. Moisissures

La moisissure sur les murs peut être physiologique – un bâtiment orienté au sud est moins exposé au soleil et peut donc présenter de petites taches de moisissure externes – ou causée par des fuites d’eau internes ou des infiltrations d’eau de pluie. Comme dans le cas des fissures, si des moisissures sont présentes, faites effectuer une évaluation par une entreprise spécialisée et rectifiez les éventuels dégâts internes avant de procéder à la rénovation de la façade.

4. Isolation extérieure

Selon la nouvelle réglementation, les nouveaux bâtiments doivent avoir des façades dont le coefficient d’isolation U est égal ou inférieur à 0,20 W/m2K. Dans les maisons anciennes, ce coefficient est bien sûr plus élevé, ce qui a un impact sur la consommation d’énergie du bâtiment et le confort d’habitation. Si vous souhaitez ramener le coefficient U de vos murs extérieurs à 0,20 W/m2K, vous pouvez créer une isolation thermique qui vous permettra d’économiser l’énergie utilisée pour chauffer/refroidir votre maison. En outre, la création d’une enveloppe thermique vous donne accès à des incitations pour la rénovation des façades, ce qui vous permet d’obtenir un meilleur confort pour une fraction du coût.

Rénovation des façades extérieures : comment procéder ?

Si vous avez décidé de rénover les façades de votre maison, contactez tout d’abord une entreprise spécialisée qui pourra vous aider tant sur le plan pratique que sur le plan administratif. La restauration d’une façade est soumise à des autorisations municipales spécifiques pour lesquelles vous devez établir la documentation technique appropriée, cette même documentation dont vous devrez demander les incitations à la fin des travaux, et seule une entreprise qualifiée peut vous aider à la préparer sans craindre de faire des erreurs ou des oublis.

Le processus du ravalement de façades

Au début des travaux, les spécialistes du secteur sécurisent le bâtiment en utilisant des échafaudages et des couvertures pour éviter les dommages aux passants et aux ouvriers, en nettoyant les saletés ou les taches et en couvrant les fissures et les trous avec du stuc ou du mortier de ciment. Une fois que les façades ont une surface homogène, ils réalisent les décorations ou les contours particuliers avec du stuc et procèdent à la peinture proprement dite.

Le détail à retenir : lors de la rénovation des façades, vous pouvez changer la couleur du bâtiment, mais vous devez d’abord vous renseigner auprès de votre municipalité sur sa réglementation en matière de couleurs de façade et choisir une couleur appropriée.

Une fois que le plâtre a séché, l’échafaudage est enlevé, on vous remet toute la documentation nécessaire pour recevoir les primes, et il ne vous reste plus qu’à admirer les nouvelles façades avec étonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.