paysagiste
0 8 minutes 2 mois

Un paysagiste est un professionnel dans le domaine de l’aménagement paysager, c’est-à-dire qu’il conçoit et réalise des projets d’aménagement extérieur (jardins, parcs ou tout autre espace vert). Tour d’horizon dans cet article.

Les activités d’un paysagiste

La profession comprend de nombreux types de services :

  • Après avoir recherché le terrain à aménager, il conçoit un plan d’aménagement qui respecte les souhaits des clients ;
  • La gestion de projet et le suivi de l’avancement des travaux peuvent nécessiter la coordination de diverses entreprises intervenantes (telles que l’ingénierie routière, la menuiserie ou l’élagage) ;
  • Réaliser deux types de travaux d’aménagement : les travaux de plantation (arbres, arbustes à fleurs, vivaces, etc.) et les bâtiments décoratifs (toitures végétalisées, jardins intérieurs, piscines, etc.) ;
  • Effectuer des travaux d’entretien (tonte de pelouse, entretien des allées, brossage des dents, élagage et abattage d’arbres, etc.).
  • L’architecte paysagiste ne peut que proposer la conception du plan et la supervision des travaux, dans ce cas, il est appelé « paysagiste 77 ». S’il fait lui-même des travaux d’aménagement ou d’entretien, on l’appelle « jardinier ». Nous aborderons ce dernier dans la suite de cet article, les équipements d’espaces verts dont il a besoin pour son travail.

Les compétences et savoir-faire du paysagiste

Le paysagiste 77 est d’abord connu pour ses connaissances pluridisciplinaires. Avoir principalement des notions en horticulture, botanique, architecture, maçonnerie, etc., et également de solides connaissances en hydraulique et électricité.

Les concepteurs de jardins professionnels ont un fort gout esthétique et une forte capacité de planification de l’espace. De plus, il fait également preuve de créativité et d’inventivité, ainsi que des qualités qui accompagnent une grande rigueur.

Ce paysagiste aime travailler à l’extérieur et est reconnu pour ses compétences en gestion de projet. De plus, il maitrise les outils numériques, dont les logiciels de base de CAO (conception assistée par ordinateur).

Les avantages de faire appel à un paysagiste

Aménagement paysager par des architectes paysagistes, choix de qualité

Bien qu’il soit tout à fait possible de construire un jardin soi-même, confier son aménagement paysager à une entreprise d’aménagement de paysagiste dans le 77 est la meilleure solution. En fait, l’art du jardin repose sur un ensemble complexe de techniques, qui ont fait l’objet de nombreuses années d’apprentissage.

Si pour de nombreux jardiniers professionnels, seuls planter et tondre les pelouses, alors cette vision professionnelle est très restaurée, car les jardiniers conçoivent et créent n’importe quel paysage personnalisé du début à la fin.

Terrasses, dallages, piscines, parterres de fleurs, allées, plantations, arrosages, et mêmes clôtures ou murets, tous les aspects de l’aménagement du jardin correspondent aux compétences et au savoir-faire du paysagiste.

Ainsi, confier la création de votre jardin à des professionnels est un gage de qualité d’aménagement, de pérennité et de respect de vos envies.

L’embellissement du jardin du paysagiste, le choix recommandé

En plus de créer de beaux jardins, le professionnalisme du paysagiste dans le 77 passe aussi par ses suggestions pour vous guider dans les choix d’aménagement et d’entretien futur.

En effet, l’horticulteur a une parfaite connaissance des plantes, et il vous guidera dans le choix entre esthétique, longévité, Facilité d’entretien ou aspects écologiques, tout en prenant en compte les besoins de chaque espèce en termes de type de sol, de lumière, d’approvisionnement en eau, de résistance climatique…

Par exemple, il vous fournira également des suggestions qui conviennent le mieux à leur emplacement, afin d’avoir un espace frais et rafraichissant en été.

Ainsi, confier l’aménagement du jardin au jardinier est la garantie de la proposition de jardin tout au long de l’année.

Entrer dans le métier de paysagiste

Cette majeure en paysage peut parfois se faire sans diplôme (autoformation). Cependant, cela nécessite d’avoir des connaissances et des compétences à travers plusieurs formations, ce qui est souhaitable dans ce parcours professionnel. D’une part, il s’agit d’un DE (Diplôme national) en paysage, qui peut être utilisé par les titulaires de Bac+2, mais l’inconvénient est qu’il y a peu d’établissements en France pour préparer. L’aménagement paysager BTS est également une passerelle, et il peut y avoir des plaques d’immatriculation derrière.

Les diplômés de l’ESAJ (École Supérieure d’Architecture du Paysage et d’Architecture du Paysage) sont également des candidats idéaux pour le métier d’architecte paysagiste dans le 77. Durant leurs études, ils participent à des séminaires visant à concevoir des projets de paysage en privilégiant la biologie. Ils bénéficient également de l’expérience de gestion du bureau d’études paysagères.

Quel est l’équipement du paysagiste ?

Les entrepreneurs en aménagement paysager comme le paysagiste dans le 77 ont besoin de nombreux outils différents pour la construction de plantations et de décorations. Nous présentons ci-dessous les matériaux de base des paysagistes.

Pour effectuer des travaux de terrassement ou de plantation, les jardiniers peuvent être amenés à :

  • Un pied de biche utilisé pour creuser des trous dans le sol dur pour placer des piquets en bois ;
  • Racler le sol et désherber avec une houe ;
  • La pelle peut ameublir le sol, et peut aussi creuser et replanter des plantes ou de petits arbustes ;
  • Un compacteur à plaque vibrante utilisé pour niveler le sol en compactant le sol ou le pavage ;
  • Une ligne pour tracer une ligne droite, de manière à aligner parfaitement la haie ;
  • Une fourche, utilise ses dents pour casser le sol, qu’il soit dur ou argileux, afin de le gonfler ;
  • le grattoir pour nettoyer correctement avant et après le travail ;
  • Une masse utilisée pour enfoncer des piquets ou des poteaux dans le sol ;
  • Une pelle peut creuser des trous et les renflouer, et niveler le sol ;
  • Pioche utilisée pour creuser des souches d’arbres, désherber, des pierres ou creuser des trous de plantation ;
  • Râteau utilisé pour niveler le sol et ramasser les feuilles ;
  • Une tarière (manuelle ou hydraulique) avec une tarière, utilisée pour percer des trous dans le sol pour placer des pieux en bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *