Gels hydroalcooliques : aussi bien efficaces pour les professionnels que les particuliers

Pour se protéger efficacement contre le coronavirus et réduire sa propagation, il est essentiel de porter des masques, mais aussi de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon. Cependant, en l’absence d’un point d’eau, l’usage d’un gel hydroalcoolique peut être recommandé. Cette solution s’intègre d’ailleurs actuellement aussi bien dans le quotidien des professionnels que des particuliers.

Disposer d’un distributeur de gel hydroalcoolique au bureau

Parmi les gestes barrières, il y a notamment le respect de la distanciation, le port de masques de protection, le nettoyage des mains à l’eau et au savon, ainsi que l’usage de gels hydroalcooliques. Les marques comme Kleengel proposent alors des formules parfaitement adaptées aux besoins des professionnels. Généralement disponibles en pharmacie, dans les boutiques spécialisées et sur les sites officiels des fabricants, les produits fiables sont à privilégier.

Vous pouvez commander des petits flacons à usage individuel pour chacun de vos collaborateurs. Mais il vous est aussi possible de vous procurer un distributeur de gel hydroalcoolique de 5, voire de 30 litres. Cela, afin d’assurer la sécurité de vos collaborateurs, de vos clients et de vos locaux, tout en évitant les risques de contamination. Vous pourrez d’ailleurs placer des flacons à bec verseur sur la table ou à l’entrée pour une véritable hygiène des mains optimale.

Profiter d’un désinfectant efficace pour les mains, en tant que particulier

En raison de la pandémie, les gels hydroalcooliques sont devenus accessibles à tous, afin qu’ils soient utilisés au quotidien. Cela, dans le but de limiter autant que possible les transmissions interhumaines. Les particuliers peuvent donc désormais s’en servir. D’autant plus qu’ils ne présentent aucun risque, comme ils ne contiennent pas de bisphénol A. Cependant, il est nécessaire de surveiller les enfants en bas âge si ces derniers souhaitent en appliquer, étant la dose d’alcool contenu dans le produit.

Les règles et normes européennes doivent par ailleurs être respectées quant à la composition du gel. Certains fabricants tels que Kleengel sont notamment très transparents à ce sujet. En effet, pour prouver leur efficacité optimale, ces solutions doivent être composées d’eau, d’alcool (entre 60 à 70%), mais aussi d’agents épaississants et émollients. Pour les particuliers, les flacons en petits formats sont les plus conseillés, car ils peuvent facilement se glisser dans les sacs à main ou dans les poches. Ce qui leur permettra d’être constamment à portée de main !

Les règles d’usage d’un gel hydroalcoolique

Les gels hydroalcooliques s’invitent alors désormais dans le quotidien de tous. C’est ainsi le cas des produits Kleengel. Si leur efficacité a bel et bien été prouvée, cela nécessite tout de même un usage convenable. Pour ce faire, commencez par appliquer deux noisettes de gel dans le creux de vos mains. Frottez ensuite les paumes, les dos, entre les doigts, les pouces et les poignets. Il est essentiel que le produit couvre la totalité de vos mains, afin de les désinfecter efficacement. La friction doit notamment durer 30 secondes pour une action opérante.

Il convient par ailleurs d’utiliser le gel hydroalcoolique chaque fois que vous avez été en contact avec une personne et une surface potentiellement contaminées. En particulier, dans les endroits publics. Pour une utilisation optimale, il est déconseillé d’en appliquer sur des mains humides, puisque le gel risque d’être dilué. Ne vous désinfectez pas non plus lorsque vos mains sont souillées par de la matière organique. À noter qu’un tel produit joue un rôle unique d’antibactérien et non de nettoyant. Il ne remplace donc aucunement le nettoyage classique à l’eau et au savon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *