Les sociétés civiles de placement immobilier attirent chaque jour de nouveaux épargnants souhaitant obtenir des rendements réguliers. Souvent, leur objectif est d’anticiper la baisse des revenus une fois arrivée à la retraite. En effet, ce placement est une excellente alternative à l’épargne et idéal pour diversifier son patrimoine. Plusieurs types de sociétés civiles de placement immobilier sont, d’ailleurs, disponibles sur le marché. Ils présentent de nombreux avantages ainsi que des risques.

Les avantages des SCPI

La facilité d’accès 

L’accès à l’ouverture d’un portefeuille de scpi est très avantageux dans la mesure où il n’y a pas besoin de disposer d’un fond important. En effet, les parts à investir que les courtiers exigent se situent souvent entre 500 € et 1 000 €. Certains peuvent même en demander moins ! C’est un énorme avantage comparé à l’investissement immobilier classique qui demande souvent une somme conséquente.

Un placement polyvalent

L’investissement dans le placement en sociétés civiles de placement immobilier convient à tous vos projets patrimoniaux quel qu’il soit. Que vous souhaitiez épargner, obtenir un revenu complémentaire, constituer un patrimoine, profiter d’une fiscalité avantageuse… Alors, ce type de projet est fait pour vous.

Pas besoin de trésorerie ni de gestion

Dès l’instant où vous ouvrez un placement en sociétés civiles de placement immobilier, vous n’avez aucunement besoin de réfléchir à sa gestion. Contrairement à l’investissement immobilier ordinaire, ce type de placement n’impose aucune contrainte de trésorerie ou de gestion.

Des rendements élevés et stables 

Comme la plupart d’un investissement dans la pierre, le placement en sociétés civiles de placement immobilier est intéressant en matière de taux de rentabilité. En effet, il vous permet de profiter d’une rentabilité importante. Sachant que les différents frais, les charges, et les taxes sont déjà retirées de la somme qui vous est versée mensuellement.

Les risques des SCPI

La somme investie n’est pas forcément garantie 

Malgré les innombrables avantages offerts par le placement en scpi, sachez qu’il présente également des risques en perte en capital. Cet investissement n’est pas garanti et n’est pas entièrement sécurisé. En d’autres termes, il est possible de perdre le capital investi autant que vous ajoutez des plus-values. Mais c’est un risque qui ne se présente pas souvent. Ceci peut, d’ailleurs, être soulagé par la diversification immobilière et locative propre à la société civile de placement immobilier.

Les frais sont souvent élevés

Les frais d’intervention et d’enregistrement lors d’une sortie d’un placement en SCPI se situent souvent aux alentours des 10%. C’est presque le même taux que les frais d’agence immobilière ou de notaire. Il faut noter que ce sont des frais obligatoires auxquels vous ne pouvez pas échapper.

La durée du placement

L’investissement en sociétés civiles de placement immobilier doit être réalisé sur le long terme. En effet, il est recommandé d’investir 8 ans au minimum. La durée maximale de l’investissement peut même aller jusqu’à 23 ans. Il n’est, donc, pas conseillé d’utiliser vos rendements avant les 8 années. Mais si vous souhaitez vraiment utiliser de l’argent entre temps, orientez-vous vers un autre sujet d’épargne.

En cas de crise

Lorsqu’une crise économique se présente, elle peut impacter les loyers. En effet, ces derniers peuvent baisser et les immeubles en location en tant que bureaux ou à usage professionnel peuvent devenir vide. Ceci affecte automatiquement les loyers ainsi que la distribution des parts.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *