La période de déclaration d’impôt n’est plus très loin, il est temps de penser à des moyens pour réduire ce dernier. Le monde de l’immobilier locatif est une meilleure solution  pour avoir des avantages dans le monde de la défiscalisation.

La SCPI fiscale

Dans le cadre d’un investissement, les SCPI fiscales sont possibles pour se défiscaliser. Cette forme de SCPI propose des rendements locatifs diversifiés en fonction du dispositif choisit. Le but de la SCPI fiscale est d’offrir des avantages fiscaux sur un investissement dans un patrimoine immobilier de logement neuf ou un immobilier en cours de rénovation. Pour un investissement dans un dispositif Pinel, il y a une réduction jusqu’à 18% pour une durée de 9 ans ou dans une SCPI Malraux jusqu’à 30% de réduction d’impôt sur les travaux effectués. Ces avantages fiscaux vous permettent d’obtenir un meilleur rendement à partir de vos parts.

Les types de SCPI fiscale

Voici les trois grands types de la SCPI fiscale : la SCPI déficit foncier, la SCPI Malraux et la SCPI Pinel. La SCPI déficit foncier permet de diminuer le montant des revenus fonciers en fonction des travaux effectués par la SCPI en général. La SCPI Malraux  permet de réduire votre impôt sur le revenu par la réalisation de travaux de restauration pour l’immeuble ou le bâtiment à mettre en location. Le taux de réduction est de 18%. Et enfin, la SCPI Pinel permet de déduire vos impôts sur le revenu dans le cadre de la loi Pinel. L’investissement est plafonné à 300 000 euros pour les investisseurs.

 

La SCPI fiscale est une forme de défiscalisation très sûre. En fonction de la durée de la détention des parts, les investisseurs obtiennent des gros avantages dans la réduction des impôts. Les différents dispositifs sur la SCPI fiscale sont disponibles pour que vous ayez à choisir ce qui vous intéresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *