La distribution s’articule autour de l’échange et la vente de marchandises. L’objectif étant de répondre au besoin de l’homme en matière de biens et de service. Se former de façon efficace dans la distribution est important. Cela permet à l’apprenti de maîtriser les essentiels pour percer dans ce secteur.

 

Une offre abondante de formations en distribution

 

Des formations généralistes et spécialisées en distribution sont proposées aux étudiants en France. Le certificat d’aptitude professionnelle ou CAP est accessible aux artisans qui veulent avoir une qualification professionnelle. Le titulaire d’un tel diplôme peut travailler dans les grandes surfaces ou dans les commerces de détails à l’issu de sa formation. Il assume la responsabilité liée à la réception et le stockage des marchandises.

Il faut savoir que le métier de la distribution regroupe plusieurs postes. Parmi les convoités, il y a le poste de marchandiseur, acheteur/vendeur et chef de rayon. Un Bac+2 ou un Bac+3 est nécessaire pour prétendre à ces postes. La formation distribution suivie doit aboutir à l’obtention d’un BTS NDRC, d’un BTS MUC ou d’une licence professionnelle en commerce et distribution. Privilégier le bachelor des écoles de commerce visées par l’Etat permet d’avoir une formation de qualité.

Comme les autres secteurs du commerce, la distribution offre aux travailleurs des perspectives d’évolution. C’est pourquoi il est possible d’aspirer à un poste de cadre dans ce domaine. Dans ce contexte, un diplôme de Bac+5 permettra d’exercer pleinement le métier. L’étudiant peut suivre des formations qui aboutissent à l’obtention de master d’université et master d’IAE en vente, commerce, distribution, etc.

 

Conditions d’admission à ces formations

 

La grande majorité des diplômes en commerce et distribution sont proposés au titulaire du baccalauréat. Néanmoins, le certificat d’aptitude professionnelle est accessible à partir de la classe de 3ème. Tout comme la licence et le BTS, le bachelor fait partie des formations proposées après l’obtention du bac. Les conditions imposées varient en fonction de l’établissement. Certains acceptent les étudiants avec une note moyenne entre 8 et 10 à l’examen.

Pour une formation distribution plus poussée, les établissements ont l’habitude de présenter différentes modalités d’inscription. L’étudiant doit justifier d’un Bac+2 en filière commerciale pour une licence pro. Un titulaire d’un Bac+3 peut prétendre aux masters et masters of Sciences. Les masters spécialisés sont possibles à partir du Bac+4. En général, l’intégration d’une école de commerce se fait par voie de concours. Il arrive cependant que l’institution prévoie une étude du dossier des participants. Un entretien de motivation peut compléter la procédure.

La durée des cours et des stages varient considérablement avec une formation professionnelle. Demandeurs d’emploi, salariés et travailleurs peuvent concourir pour ces activités. L’objectif à atteindre évolue en fonction de l’aspiration de chacun. Certains peuvent suivre la formation en vue d’une reconversion professionnelle. D’autres choisissent de se former pour se spécialiser dans la distribution. La valorisation de son expérience par un diplôme peut être aussi une motivation.

Réussir sa carrière dans la distribution

 

Voilà l’importance de suivre une formation distribution de qualité. Les programmes à suivre dépend évidemment du diplôme convoité. Néanmoins, ils doivent retenir les matières fondamentales en matière de commerce et distribution. Parmi ces matières, il y a le marketing, la logistique, les techniques commerciales, la gestion du rayon et le merchandising.

D’autres actions peuvent être également entreprises afin de compléter les enseignements théoriques. Il existe des établissements qui proposent des projets tuteurés ou des ateliers. Certains misent sur des missions ou stages auprès des entreprises pour mettre en pratique la formation. Les stages en distribution constituent justement une opportunité à saisir pour ouvrir une brèche dans le milieu du travail. De plus, la plupart des entreprises font actuellement dans le stage rémunéré pour motiver les jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *