traducteur de CV anglais

Pour de nombreuses personnes, traduire son CV en anglais est un projet assez difficile. En effet, il existe des particularités et des règles qui sont particulières pour la rédaction des CV en Anglais. Mais traduire ce document est important pour postuler à un emploi à l’étranger ou bien un poste au sein d’une multinationale. Ces quelques lignes qui suivent vous proposent de connaître les spécificités de la rédaction de votre CV en anglais et les erreurs à éviter.

Pourquoi traduire son CV en Anglais

À l’ère de la globalisation, les frontières ont, de plus en plus, tendance à disparaitre sur le marché du travail. Il est possible de postuler, depuis la France, pour un travail à l’autre bout du monde. De ce fait, il est devenu indispensable d’être en possession d’un CV en anglais. Cela vous permettra d’anticiper toutes les situations qui se présentent à vous. De plus en plus de personnes tentent leur chance en dehors de leur pays que ce soit pour les études, pour un stage ou pour le travail. Afin de rédiger un CV en anglais, la seule langue internationale, il est nécessaire de connaître les règles tant sur le fond que sur la forme. Il vous sera également possible d’utiliser un traducteur de CV anglais.

Quelle est la structure d’un CV anglais ?

D’une manière générale, les pays anglophones possèdent une structure standard. Il vous sera possible de vous baser sur les exemples de CV en anglais disponibles en ligne pour ensuite adapter au pays où vous souhaitez travailler.

— Personal details : il s’agit de la partie où vous mentionner vos informations personnelles comme vos prénoms et noms, votre numéro de téléphone, votre adresse, votre nationalité et également votre pays de résidence.

— À position as (un poste de) : il s’agit de l’emploi que vous visez

— Professionnal objective : cette partie développe vos objectifs professionnels. En 2 ou 3 lignes, résumez votre profil et vos attentes.

— Work experience : cette partie est l’une des plus importantes et résume vos expériences professionnelles. Préférez utiliser des verbes d’action et utilisez des phrases courtes.

— Higher education and Diplomas : lors de la rédaction de cette partie, traduisez les diplômes que vous avez obtenus par leur équivalence anglaise. Pour vous valoriser, indiquez vos mentions obtenues.

— Langages and skills ( langues et compétences)

— Activities and interests (activités et intérêts)

Adaptez votre CV au pays dans lequel vous souhaitez postuler

Dans le monde anglophone, il existe de grands courants à savoir l’anglais américain et l’anglais britannique. Le style, la structure et les vocabulaires utilisés diffèrent l’un de l’autre lors de la rédaction de votre CV. Le CV que vous envoyez pour les États-Unis n’est pas, par exemple, le même si vous souhaitez postuler au Royaume-Uni ou bien l’Australie. En France, mettre une photo d’identité est courant. Toutefois, si vous postulez dans un pays anglophone, surtout aux États-Unis, mettre une photo sur votre CV est à éviter. Il s’agit d’une mesure qui est liée aux pratiques de lutte contre la discrimination au travail. Ensuite, le CV américain, n’indiquez pas des informations personnelles comme votre statut marital ou bien votre âge. Pour le CV britannique, il vous sera possible de remonter, dans la section « Education » jusqu’aux notes que vous avez obtenue pendant les études secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *